MON FRERE EN LUMIERE: LEOPOLD SEDAR SENGHOR

René Depestre

A mesure que les années passent,
ma vie le regarde avec des yeux tout autres:
ce matin d'été dans la garrigue le voici
présent au soleil qui protège ma maison.
Salut, mon frère en lumière, salut
à tes mains qui ont célébré
la chair la plus noire de la beauté!

A l'heure où l'homme est un danger
pour mon mimosa en fleur
et pour mon canari qui se tait
il y a un péril plus grave encore
pour tout homme qui à tes côtés
moissonne la joie de l'avenir
et lève le pain merveilieux du monde!

Léopold Sédar Senghor, à cheval
sur ton agrégation de lettres,
tu as galopé au-devant de la tempête.
Sans trancher des têtes, tu as gagné
le marathon du Christ sur la Terre !

nègre grammairien puissant des fleuves
dompteur joyeux de ses diplômes,
mon frère de sang élu à l'académie
des blés et du vin de palme, ton chant
est père de la sève en flammes sous ma peau.

 

My Brother in Light: Léopold Sédar Senghor

As years pass,
my life reveals him quite differently:
this summer morning in the scrubland here he is
present in the sun that protects my house.
Hello, my brother in light, hello
to your hands who celebrated
beauty's blackest flesh!

At the time when man is a danger
for my mimosa in bloom
and for my canary who keeps silent
there is a graver danger still
for any man who at your sides
harvests the joys of the future
and raises the marvelous bread of the world!

Léopold Sédar Senghor, on horseback
on your aggregation of letters,
you galloped in front of the storm.
Without cutting heads, you won
the marathon of Christ on Earth!

Powerful black grammarian of rivers
joyful trainer of his diplomas,
my blood brother elected to the academy
of grains and palm wine, your song
is father of the sap in flames beneath my skin.

trans. by Michel Durand

 

back / retour